Lili Papillon

Sortie de sa chrysalide, Lili Papillon prend ses ailes à son cou et rejoint la corne de l’Afrique à la recherche de l’homme aux semelles de vent. Malheureusement, il a déjà rejoint Marseille. Elle croise par hasard pendant la croisière du haschich, Henri « son Fred » qui lui dévoilera les secrets de la mer rouge. Le début d’une longue aventure. Mais ce n’est jamais assez, elle veut découvrir le vaste monde…

Elle croise Albert à Londres et embarque pour Buenos Aires, Cayenne, Marseille, la Chine… Le début du journalisme, du reportage engagé… Retour en Terre d’Ébène avec Albert, quand sur la piste des esclaves, elle croise Jo… Qu’est-ce elle ne ferait pas pour Joseph, ce lion indomptable ! Ami, entends-tu l’équipage ? Leur cavale liée qui les mène en Afghanistan, puis dans la steppe rouge ? Or un jour, en déployant leur fortune carrée, ils se retrouvent dans un vent de sable qui les brouillera…

Elle continue. Seule. Sur la route elle apprend l’usage du monde. Entre Jack et Nicolas, c’est comme avec Jules et Jim, elle les adopte tous les deux.

Ah tous ces saints ex, petit prince, cette terre des hommes ! Maudite Dick* qui tout autour du monde l’a ballottée. Lasse, elle se mêle : ville, campagne, mer… À Paris, la voilà sauvée par Simone qui lui révèle un deuxième sexe.

Plus sage, plus sereine elle aborde le continent américain et croise ce sorcier de Jim, le son de Harry qui mêle la nature à son écriture : espaces, respiration, libération. C’est son grand maître, ce nageur de rivière qui lui ouvre de nouveaux sillages, et qui lui permet de trouver le bo Joseph hidden au Canada. Plongée dans la colonisation, la destruction d’un monde. Ensemble, ils parcourent le chemin des âmes.

Alors par filiation, par delà nature et culture, elle est sensible aux lances du crépuscule envoyées par les Jivaros, et elle décolle avec Philippe qu’elle accueille comme une évidence. Une nouvelle façon de penser et de composer le monde : plus incarné, plus connecté, plus engagé.

Mais bon, même si la boucle est bouclée, Lili attend les ailes frémissantes le prochain qui la fera décoller.

* dick : queue
* son : fils
* hidden : caché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s