Les festivaliers

Voici le texte de la chanson de Clémence « Les festivaliers », que vous pouvez écouter ici ou en vous rendant sur la page « Sons littéraires« .

Petits bouquins écornés sur ma table de chevet
Dans la pile en équilibre, vous tremblez sous d’autres livres… Ce sont
Les festivaliers tout fraîchement paginés
Dans leur couverture lustrée, prêts à être dédicacés.
Petits romans esseulés sur l’étagère de l’entrée
Si rarement dépoussiérés, vous patientez, l’air penché mais…
Les plus renommés, bientôt goncourisés
Les plus remarqués, dans tous les comités, ce sont…
Les festivaliers surexposés au bandeau rouge déployé
Imprimés par milliers, encensés et déjà recommandés…
Les p’tits poches délaissés au fond d’mon sac usé
N’ont plus droit au chapitre devant tous ces gros titres.
Les festivaliers bien critiqués ont raison de se montrer
Une heure de gloire méritée après les mots raturés
Leur éditeur les pousse en piste par l’entrée des artistes
Le bouillon des libraires tristes fera l’bonheur des bouquinistes.

Lire la bio de Clémence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s