Le foot au pied de la lettre

Le foot au pied de la lettre

Peut-on écrire comme l’on joue au football ? Avec des accélérés et des amortis, des ph(r)ases d’attaque et des lignes de défense…? Courant le long du texte, un ballon de sens bondissant ça et là, marquerait sans faute la page de ses traces rondes, points entre les phrases, dribble en suspension, pour aboutir au but : point final
Non.
L’analogie entre foot et écriture ne serait-elle pas plutôt à chercher entre le corps des joueurs et celui des lettres elles-mêmes ? Caractères reposant sur une ligne de pied, qu’il convient de ne pas dépasser. Même souplesse des jamb(ag)es, même ligne svelte guettée par l’empât(t)ement, oeil alerte… Même le sifflet y est, coiffant le t (au poteau). Courbes élégantes et rondeur des boucles, voici nos ballons roulant entre deux joueurs. C’est ainsi que le foot s’écrit.

Bulle

Le foot au pied de la lettre