Marseille → Harlem, à poings levés.

affiche

Championzé, par Eddy Vaccaro (dessin) et Aurélien Ducoudray (récit) chez Futuropolis. zenzika

Un petit bijou graphique pour honorer une vie d’exception. Qui se déguste en musique avec Zenzika et Eddy Vaccaro lui-même à la guitare. 
marseille-vaccaro


Elles sont nombreuses les vies qui sont entrées dans l’Histoire par le port de Marseille. 
Des vies grandioses. Des vies maudites. Comme celle de M’Barick Amadou Fall.

Premier africain à devenir champion du monde de boxe.

champ


C’était en 1922. Et pourtant, il s’appelait M’Barick, le Béni… 

battling siki

 

Ses poings feront de lui une légende. Battling Siki, le rusé (wolof) combattant (anglais) !

Mais pas un champion.  Non ! Et surtout pas contre Français!

U
n Orang-Outan, un Championzé !

chimptalk

 

Citoyen d’un monde qui ne lui pardonnera jamais d’être né noir.


Saint Louis du Sénégal → Marseille.

La Grande Guerre, escale.

Amsterdam → Paris → Dublin → New Jersey

Harlem, terminal.

5round

 

Exit, le Championzé. Juste un autre nègre qui se fait buter.

3 coups de revolver. Un pour chaque décennie de sa vie.

1925, il a 28 ans. 
Son dernier combat.

Perdu par KO au 5
e round.

film

 

Marseille → Harlem, à poings levés. 

Ça aurait pu être un film…

Ou un poème de Claude McKay.

 

M’Bê Asch