Prendre l’R

Ici, toutes les contributions transversales, inclassables, qui n’entrent pas dans les bulles thématiques du festival.
Une porte ouverte à l’imaginaire, une fenêtre ouverte aux idées folles. Laissons s’envoler les mots et chanter les airs de tout bord, l’air marin, l’air malin, l’air de rien.
Prendre l’R et créer d’autres voies, d’autres textes, mêlés de sons, de dessins ou de photos. Se laisser inspirer par les beaux jours et la littérature d’aujourd’hui, partager un peu de nos savoirs, de nos doutes, de nos désirs…